Ouverture sur le monde et solidarité internationale

Les jeunes du Groupe Solidarité Jeunesse vivent des expériences de sensibilisation à différentes réalités et développent des liens de solidarité avec des jeunes d'ailleurs.

Stages de sensibilisation à la pauvreté en Haïti et au Nicaragua:

L’objectif des stages de sensibilisation est d’abord de permettre aux jeunes de s’ouvrir sur le monde, de connaître de nouvelles cultures, d'apprendre les différentes conditions de vie dans le monde et de prendre du recul face à leur propre mode de vie. De plus, le stage fait vivre aux participants une expérience unique qui favorise le développement de l'estime de soi, de la débrouillardise, d'une cohésion de groupe et offre aux stagiaires des possibilités d'actions solidaires avec les nicaraguayens et les haïtiens.

Camps de vacances sur l'estime de soi

Depuis l'été 2007, des camps de vacances sur l'estime de soi sont organisés en Haïti et au Nicaragua, par des anciens stagiaires et/ou par des gens impliqués dans l'organisme. L'objectif de ces camps est de permettre à des groupes d'enfants de ces deux pays en situation de pauvreté, de vivre un camp de deux jours ou ils pourront développer leur estime de soi, leurs capacités personnelles et leur confiance, grâce à des activités animés par le groupe de stagiaires québécois.

Soutien financier à des initiatives de développement communautaire

Grâce à de nombreuses collectes de fonds, grâce à nos précieux partenaires et grâce aux généreux dons de plusieurs québécois, la Fondation Solidarité Jeunesse soutient plusieurs projets de développements dans la communauté de Nandaime, au Nicaragua, ainsi que dans la région de Kenscoff, en Haïti.


Au Nicaragua, le Centre Communautaire Oscar Arnulfo Romero et en Haïti, l'Afe Neg Combite, sont partenaires de Solidarité Jeunesse depuis les années 90. À chaque année, ils proposent à la Fondation des projets de développement locaux qui ont un impact concret dans l'amélioration de la qualité de vie de leur communauté respective. Lors des stages de sensibilisation annuels, les jeunes stagiaires ont l'opportunité de constater par eux-mêmes les retombées positives que ces projets ont pour la communauté qui les accueillent.

Échanges culturels avec des communautés autochtones

Les jeunes du Groupe Solidarité Jeunesse ont la chance, depuis 2002, de vivre des rencontres interculturelles avec différentes communautés autochtones du Québec.

Ces expériences permettent aux participants de rencontrer des jeunes d'une autre culture et par le fait même, de se questionner sur la leur. Ces séjours aident à remettre en question ses préjugés et rendent possible l'établissement de liens permettant d’apprécier la diversité culturelle du Québéc.

À chaque hiver, un groupe d'élèves de secondaire 4 se rend à Waskaganish, sur le bord de la Baie-James, pour rencontrer une communauté crie.

À chaque printemps, un groupe d'élèves de secondaire 3 se rend à Betsiamites, sur la Côte-Nord, pour rencontrer une communauté innue.

À quelques reprises, un groupe d'élèves d'une de ces communautés est venu à Victoriaville et dans la région afin de mieux connaître la culture québécoise et la région des Bois-Francs. Ce fût de belles occasions pour tisser des liens et apprendre à mieux se connaître.

D'autres échanges ont également été réalisés à quelques reprises avec les communautés atikamekws de Manawan et de Wemotaci.