Accueil

Rythmophone

Mélodicophone

Théoriophone

Instrumentophone Répertoirophone

Histoirophone

Liens

 Cliquez sur les haut-parleurs pour entendre l'instrument. ! 

 

AÉROPHONES 

CORDOPHONES

  PERCUSSIONS

 
BOIS       : flûte à bec, flûte traversière, hautbois, basson, clarinette, saxophone
CUIVRES: trompette, cor, trombone, sousaphone, baryton, tuba
PLUS        : harmonica, accordéon, cornemuse, flûte de Pan, orgue

 

 

 

QUIZ SUR LES BOIS 1

QUIZ SUR LES CUIVRES 1 

QUIZ SUR LES AÉROPHONES 1

QUIZ SUR LES BOIS 2 

QUIZ SUR LES CUIVRES 2 

QUIZ SUR LES AÉROPHONES 2

JEU D'ASSOCIATIONS 1

MOTS CROISÉS SUR LES AÉROPHONES

JEU D'ASSOCIATIONS 2

 

***UTILITAIRES  ***

DOIGTÉS DE FLÛTE À BEC

 

LES AÉROPHONES      

LES BOIS

 

 

Ce sont les instruments à vent qui possèdent un tuyau percé tout au long , avec généralement un système de clés (mais pas toujours).

 
  Le son est émis par une anche simple sur un bec, des anches doubles, une embouchure ou un biseau.  
  Ils ne sont pas fait nécessairement en bois.  
  Ils ont une sonorité moins éclatante que les cuivres.  

 

 

La flûte à bec

La flûte traversière

 

 

fabrication d'une flûte à bec

fabrication d'une flûte traversière

 

soprano alto basse électrifiée flûte traversière piccolo
 

flûte sopranino

flûte soprano flûte alto flûte   ténor

 ensemble

flûte traversière1

flûte traversière2

 

La flûte à bec est un instrument à vent dont le principe d’émission du son remonte à la préhistoire. Son embouchure est un bec percé d’un étroit canal qui fonctionne à la manière d’un sifflet. Il existe autant de flûtes que de registres: soprano, alto, ténor, basse.

flutabec_SAT.jpg (7350 octets)

Elles sont construites en bois (buis, érable, palissandre, ébène) ou en matière plastique.  
Le répertoire de la flûte à bec s’étend du Moyen-Age au XVIIIe siècle. Son véritable âge d’or se situe entre la Renaissance et la première moitié du XVIIIe siècle. Après un silence de plus de 150 ans, les compositeurs du XXe siècle remettent la flûte à bec en valeur.  
Parmi les œuvres les plus remarquables composées pour la flûte à bec figurent le Concerto brandebourgeois n° 4 de Jean-Sébastien Bach et les Suites pour flûte à bec et cordes de Georg  Philipp Telemann.

«Question sur la flûte à bec»

La flûte traversière se tient horizontalement. Pour produire un son, on doit souffler dans un ouverture latérale au tube et non au bout, comme la plupart des instruments à vent. Cette ouverture se nomme l'embouchure.

Elle apparaît en Chine vers 900 av. J.-C. et ne gagne l'Europe que vers le 12e siècle. À cette époque, elle est construite d'une seule pièce et ne possède que six trous. 
La flûte traversière moderne naît en 1847 des travaux de l'allemand «Théobald Böhm». Böhm innove en créant un système de clés et recommande également l'utilisation de flûtes en métal au lieu de flûtes en bois.
Le type de flûte traversière le plus répandu de nos jours est une flûte soprano (en do). Il existe également une flûte plus grave, l'alto (en sol), ainsi qu'une toute petite flûte qui s'appelle le piccolo.
Plusieurs grands musiciens on écrit pour la flûte traversière, tels que Vivaldi et Mozart.

«Question sur la flûte traversière»

 

  Le hautbois Le basson  

fabrication des anches de hautbois

 
hautbois cor anglais basson
 

hautbois1

hautbois2

basson1

basson2

 

Le hautbois est instrument à vent à anche double doté d’un corps en bois de perce conique.
Le hautbois est inventé au XVIIe siècle par les musiciens français Jean Hotteterre et Michel Philidor à partir du chalumeau, un instrument plus grave, mais également à anche double.
Ces premiers hautbois  n’ont que sept trous et deux clés. Environ cent ans plus tard, c'est à dire vers 1800, on ajoute de nouvelles clés à l’instrument et on redessine le tuyau et les perces; c'est le hautbois moderne qui apparaît.
Sa tessiture s’étend sur deux octaves et demie à partir du si en dessous du do fondamental.
Le répertoire pour cet instrument comporte, entre autres, des œuvres d’Albinoni, Bartók et de Prokofiev (entre autre il personnifie le canard dans Pierre et le Loup)
Il existe aussi le cor anglais qui est un hautbois alto accordé à la quinte inférieure. Le hautbois d’amour, apparu vers 1720 et qui est accordé une tierce en dessous du hautbois. Finalement le heckelphone, conçu par Wilhelm Heckel en 1904, qui est un hautbois baryton, d’une tonalité inférieure d’une octave.

«Question sur le hautbois»

Le basson est un instrument à vent à anche double. Il est fait en bois avec une perce conique et sa longueur est d’environ 2,80 m.
Le basson est composé de cinq parties : les deux branches parallèles du tube, le corps basse et le corps ténor; la culasse, où ces derniers se rejoignent; le pavillon, à l’extrémité où sort le son; et le bocal (tuyau de cuivre muni de l’anche double que le musicien pince entre ses lèvres).
Le basson a pour ancêtre le courtaud, instrument mis au point vers 1450. Mais c'est  vers 1650 que le basson fait sa première apparition. 
Dès le XVIIIe siècle, la richesse de son timbre séduit des compositeurs comme Mozart ou Vivaldi. Ce dernier  lui dédiera d’ailleurs 39 concertos.
Au XIXe siècle, c’est la famille Buffet, en France, et l’Allemand  Wilhelm Heckel qui améliore la perce et la mécanique de l’instrument créant le modèle que nous connaissons aujourd’hui.
 Le contrebasson a été créé par  Wilhelm Heckel qui l’a mis au point en 1879. Cet instrument a une tessiture extrêmement grave (une octave en dessous du basson) et mesure près de 6 m de long.

«Question sur le basson»

 

 

La clarinette

Le saxophone

 

 

 

fabrication d'une clarinette

fabrication d'un saxophone

 
clarinette clarinette basse soprano alto ténor basse quatuor
 

clarinette(1)

clarinette(2)  

soprano

alto ténor baryton ensemble  

La clarinette est construite à partir d'un tuyau à perce cylindrique, muni d'une anche simple fixée sur un bec.
Les clarinettes modernes sont généralement en ébène (parfois en plastique) et percées de vingt trous latéraux, ou plus, pour produire différentes hauteurs de son.
Les clarinettes les plus utilisées sont la clarinette en sib et la clarinette-basse. Il existe plusieurs autres clarinettes; la petite clarinette, la clarinette en la et la clarinette-contrebasse.

02 clar basse basse.jpg (5609 octets) basse

03 clar contrebasse.jpg (5451 octets) contrebasse
La clarinette fut mise au point vers 1700 par le flûtier allemand Johann Christian Denner. Mais c’est le Français Auguste Buffet qui perfectionna le système de clés vers 1840. Son ancêtre fût le chalumeau médiéval.   
Haendel, Mozart et Carl Maria von Weber furent les premiers à composer des pièces qui mettaient la clarinette en valeur.
La clarinette est également présente dans la musique populaire d'Europe centrale, notamment en Bulgarie ou dans la musique klezmer, (Juive, musique), et dans le jazz des années 1930, avec notamment le clarinettiste virtuose Benny Goodman.

«Question sur la clarinette»

Le saxophone est un instrument à vent à anche simple, inventé vers 1840 par Adolphe Sax.
Bien qu’il fasse partie de la famille des bois, le saxophone est généralement façonné dans un alliage de cuivre.
Il est composé d’un bec à anche simple, semblable à celui de la clarinette et d’un corps recourbé à perce conique. L’instrument compte entre 20 et 24 trous contrôlés par des clés. Les doigtés du saxophone sont semblables à ceux de la clarinette.
La famille des saxophones compte 6 membres, mais les plus utilisés sont le soprano, l’alto, le ténor et le baryton.
1 sax soprano.jpg (6321 octets)soprano 2 sax alto.jpg (7167 octets)alto 3 sax tenor.jpg (7473 octets)ténor 4 sax bariton.jpg (6818 octets)baryton
Le saxophone apparaît dans l’orchestre symphonique en 1844. Hector Berlioz, Georges Bizet, Maurice Ravel, et Claude Debussy l’ont utilisé dans quelques unes de leurs grandes œuvres.
Le saxophone a abondamment contribué au développement du jazz et jouit aujourd’hui d’une grande popularité. Parmi les saxophonistes les plus célèbres figurent Sidney Bechet, Wayne Shorter (soprano), Charlie Parker (alto), John Coltrane, Coleman Hawkins (ténor) et Gerry Mulligan (baryton).

«Question sur le saxophone»

 

 

Pour tester tes connaissances sur les bois
voici
Quizz sur les bois 1 Quizz sur les bois 2

LES CUIVRES

 

 

Ce sont les instruments à vent qui sont fait d'un alliage de cuivre et qui fonctionnent avec des pistons .

 
  Le son est émis par la vibration des lèvres dans une embouchure.  
  Ils ont une sonorité éclatante.  

 

 

La trompette

Le cor

fabrication d'une trompette

 

trompette cor

 

trompette1

trompette avec sourdine

cor1

cor2

 

La trompette est un instrument à vent de la famille des cuivres, dont le son est produit grâce à la vibration des lèvres dans une embouchure.
Comme la plupart des autres cuivres, la trompette descend des instruments à vent creusés dans des cornes d’animaux.
Les premières trompettes en métal font leur apparition dans la haute Antiquité. Celles-ci ont  une sonorité brillante, mais les notes se limitent aux harmoniques de la note fondamentale, déterminées par la longueur de l’instrument et la vibration des lèvres de l’instrumentiste.
Vers 1820, les facteurs d’instruments cherchent à construire une trompette capable de jouer une gamme chromatique complète. C’est ainsi que le système à pistons est mis au point. La trompette moderne a trois pistons et un tuyau en partie cylindrique.
La plus répandue est la trompette en si bémol. Il existe également des trompettes en fa, en ut(do) et la trompette piccolo utilisée entre autre dans le deuxième Concerto brandebourgeois de Bach.

La trompette est utilisée dans une grande variété de styles ; classique, populaire, jazz.

Parmi les grands trompettistes de jazz  notons Miles Davis, Dizzy Gillespie, Roy Eldridge et Louis Amstrong.

dizzy.jpg (15886 octets) Dizzy Gillespie

louisarmstrong.jpg (27526 octets) Louis Amstrong

«Question sur la trompette»

Le cor est un instruments à vent constitués d'un tube en cuivre enroulé sur lui-même. Le son est créé grâce à la vibration des lèvres dans une embouchure.
Les cors étaient faits à l'origine de cornes ou de défenses d'animaux. On fit des imitations en métal, ce qui donna naissance à des cors comme le cor des Alpes, le clairon, le cornet à pistons.

cor ancien1.jpg (33178 octets)Cor baroque 1

cor_baroque.jpg (47153 octets)Cor baroque 2
Le cor d'harmonie fut introduit vers 1650 en France. Puis vint le cor de chasse français qui entre dans les orchestres au début des années 1700. Le cor gagna en flexibilité à partir de 1750 grâce à l'invention de la technique du «hand-stopping» («boucher avec la main»), qui consiste à mettre une main dans le pavillon pour modifier la qualité ou la hauteur des notes. Mais c'est grâce à l’invention des pistons au début du XIXe siècle, que le cor (comme la trompette) peut enfin émettre toutes les notes d’une gamme chromatique.

Le cor est surtout utilisé dans la musique classique et la musique de film. De nombreux orchestres modernes possèdent quatre ou même huit cors.

Il faut noter que les anglais appelle le cor; «french horn» mais qu'il ne faut pas traduire par «cor français», mais bien par «cor».
La littérature destinée à cet instrument est vaste. Mozart, Strauss et Hindemith ont écrit des concertos pour cor et orchestre.

«Question sur le cor»

 

  Le trombone Le tuba  

fabrication d'un trombone

 

trombone à coulisse tuba
 

trombone à coulisse

trombone à pistons

tuba

 

Le trombone est un instrument à vent à tuyau cylindrique muni d’une embouchure et d’un mécanisme à coulisse télescopique et parfois à pistons.
Le trombone apparaît vers 1400 sous le nom de sacquebute (de l’espagnol sacabuche, «tuyau que l’on tire»). Il est alors très apprécié des compositeurs, car son système à coulisse lui permet de jouer beaucoup plus de notes que n’importe quel autre instrument en cuivre.
trb19e.jpg (11574 octets) Trombone  du 19e s.  trombonecontrebasse.jpg (28076 octets) Trombone contrebasse
Le trombone perd son rôle prédominant à la fin du XVIIe siècle, lorsque les autres cuivres commencent à pouvoir produire des gammes complètes grâce à l’invention des pistons. Plusieurs grands compositeurs classiques utilisent le trombone dans leurs œuvres tels que  Mozart et Beethoven, par exemple.
Le trombone à coulisse est très utilisé dans le jazz à cause de sa qualité expressive et son timbre. Une des techniques très appréciées des trombonistes de jazz est le glissando qui est rendu possible d’ailleurs grâce à la coulisse.
Parmi les grands noms du trombone jazz nommons J. J. Johnson et Tommy Dorsey.

«Question sur le trombone»

Le tuba est un instrument de la famille des cuivres au timbre très grave. Le tuba est composé d’une large embouchure en forme de coupe, d’un tuyau à perce conique muni de trois ou quatre pistons et d’un pavillon dirigé vers le haut.

Le tuba a une étendue de plus de trois octaves.
Cet instrument est breveté en 1835 par le chef d’orchestre prussien  Wieprecht et le constructeur allemand  Moritz. Son utilité première est de donner une basse à la famille des cuivres à pistons
Parmi ses ancêtres, on trouve le serpent (une basse en bois en forme de S munie d’une embouchure en coupe et de trous pour les doigts) et l’ophicléide (un clairon grave pourvu de clés). 
Il existe deux grandes variétés de tubas : la basse en mi bémol ou en fa et la contrebasse en si bémol ou en ut (dont la note la plus grave est le si bémol trois octaves en dessous du do fondamental).
Richard Wagner dans ses opéras, a recours aux tubas pour ses qualités de timbre profond et très grave.

«Question sur le tuba»

 
 

Le baryton

Le sousaphone

 
 

 
 

baryton

sousaphone

 

Le baryton est un instrument à pistons ressemblant à un tuba, mais dont la tessiture est identique à celle du trombone.

On l’utilise surtout dans les harmonies (orchestre d’instruments à vent).
Le sousaphone est un type de tuba à tuyaux circulaires.
On s'en sert surtout dans les fanfares à cause de sa forme mieux adaptée à la marche. 
Il est aussi parfois utilisé dans la musique jazz «dixie» pour remplacer la contrebasse.
 

 

Pour tester tes connaissances sur les bois
voici
Quizz sur les cuivres 1 Quizz sur les cuivres 2

 

 

AUTRES INSTRUMENTS A VENT POPULAIRES

 

Parmi la grande famille des aérophones, il existe beaucoup d'instruments qui fonctionnent avec l'air et qui ne sont classés ni dans les bois, ni dans les cuivres...en voici quelques uns.

 

 

 

L'harmonica

L'accordéon

 

 

 

fabrication d'un harmonica

fabrication d'un accordéon

 

harmonica accordeon
 

harmonica1

harmonica2

accordeon1

accordeon2

 

L’harmonica est un instrument à vent constitué d’une petite boîte rectangulaire munie d’une rangée de conduits d’air, dont chacun débouche sur une minuscule anche (languette vibrante) libre en métal. Le musicien produit les notes de la gamme en soufflant ou en aspirant l’air emmagasiné dans la boîte.
S’inspirant d’un instrument chinois appelé sheng, l’harmonica est, en Europe, l’un des nombreux instruments inventés après l’introduction du principe de l’anche libre (1777). Sous sa forme moderne, il apparaît simultanément en Allemagne et en Grande Bretagne vers 1820.
Au Québec on lui donne aussi le nom de «musique à bouche» ou «ruine babines».

harmonica_grosse.jpg (20738 octets)

C’est un instrument très utilisé dans la musique country, folklorique et dans le blues. Quelques grands musiciens tel que Darius Milhaud ont composé bon nombre de morceaux pour harmonica chromatique.

«Question sur l'harmonica»

L’accordéon ressemble à plusieurs point de vue, à l’harmonica de part son mode de fonctionnement et sa sonorité. Le son y est produit par le vent qui traverse des anches en métal.

  accordeon_interieur.jpg (35873 octets) (vue intérieure d'un accordéon)

Par contre, ce vent n’est pas produit par l’instrumentiste mais par un soufflet fait en carton qui se replie dans un mouvement de va et viens. De plus, on peut changer de notes en utilisant un clavier comme c’est le cas pour l’orgue à tuyaux.  
C’est d’ailleurs un facteur d’orgue, Cyrill Demian, un Autrichien, qui a construit le premier accordéon à boutons en partant d'un harmonium (sorte d’orgue à pédales) en 1829.  
L’accordéon est très utilisé dans la musique folklorique et a été longtemps l’instrument vedette de la chanson française(France).  

«Question sur l'accordéon»

 
 

La cornemuse

La flûte de Pan

 

fabrication d'une cornemuse

 

 
cornemuse flûte de Pan
 

cornemuse

flûte de Pan1

flûte de Pan2  

Dans la cornemuse, contrairement aux autres instruments, le souffle de l’instrumentiste ne produit pas directement le son. Le souffle (l’air), est emmagasiné dans un sac en cuir cornemusepeau.gif (8495 octets) et c’est lorsque le musicien presse sur celui-ci que l’air est dirigé vers les tuyaux qui produiront les sons.
La cornemuse fait partie de la grande famille des instruments à anche.
La plupart de ces instruments sont munis de deux tuyaux parallèles : un chalumeau (tuyau mélodique : celui qui servira à faire la mélodie) et un bourdon (tuyau harmonique : celui qui fera un son constant et qui sert d’accompagnement). Certaines cornemuses possèdent jusqu’à quatre bourdons.  
Il n’y a pas qu’en Écosse que l’on trouve des cornemuses, dans l'Europe entière, y compris les pays de l'est, et jusqu'en Afrique du sud. On recense actuellement plus d'une centaine de types de cornemuses.
On dit que l'instrument a été répandu par les romains partout où ils sont passés.  

«Question sur la cornemuse»

La flûte de Pan qu’on appelle aussi syrinx, est composée d’un ensemble de tubes de différentes tailles, dont l’extrémité inférieure est généralement bouchée. Ces tuyaux sont liés entre eux et chacun produit un seul son.
La forme de l’instrument évoque, la plupart du temps, celle d’un radeau asymétrique. Les flûtes de pan peuvent être réalisées dans des matériaux d’origine très variée (tiges de bambous, roseaux, pierre, ou même métal).
Ces instruments, connus depuis l’Antiquité, sont répandus dans le monde entier : le syrinx de la Grèce antique, le nai roumain et le yupana des Andes sont tous apparentés aux flûtes de pan.

flute_de_pan_femme.jpg (26274 octets)  (musicienne de Bolivie)

Le nom de cet instrument fait référence au Dieu de la mythologie grecque Pan. La légende raconte que Pan poursuivait la nymphe Syrinx. Celle-ci tenta de lui échapper, ce qui lui valut d’être transformée en lit de roseaux à partir desquels le dieu fabriqua des flûtes.

«Question sur la flûte de Pan»

 
L'orgue à tuyaux

L'orgue sans tuyaux !

L’orgue est un instrument à clavier dans lequel l’air,  produit par un mécanisme à soufflets, est poussé à travers des tuyaux accordés, pour produire des notes définies. Les tuyaux sont montés sur le coffre à air et quand on appuie sur une touche, des petites soupapes s’ouvrent pour permettre à l’air sortant du coffre de  pénétrer dans les tuyaux et de produire les sons.
Le premier orgue connu, l’hydraule, est attribué à un inventeur grec du IIIe siècle av. J.-C, Ctésibios.
Certaines orgues comportent des centaines et même des milliers de tuyaux, de multiples claviers et d'un pédalier impressionnant.
 
Au singulier, l'orgue est un mot masculin et au pluriel, il devient féminin !

On dit un grand orgue et de grandes orgues !
Il existe une grande variété d'orgues.
  • L'orgue domestique à tuyaux (comme la photo à droite)
  • L'orgue d'église:orgueeglisealexism.jpg (14670 octets)
  • L'orgue portatif:orgue_portatif.jpg (6583 octets) qui était très utilisé par les troubadours au Moyen-âge.

  • L'orgue électronique: orgue.gif (16182 octets)qui n'est pas un orgue à tuyaux, mais qui porte ce nom parce qu'on a tenté par l'électronique de créer un instrument qui se rapprochait de celui-ci au niveau du son et des claviers.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les orgues électriques et électroniques développées au XXe siècle, ne sont pas des orgues à proprement parler car le son qu’elles émettent ne provient pas de la vibration de l’air dans un tuyau. Le premier instrument de ce type, mis au point en 1935 par l’Américain Laurens Hammond.
Depuis les années soixante, les orgues électroniques sont essentiellement utilisées par des groupes de rock et de musique expérimentale.
 

 

 

 

«Question sur l'orgue»

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

fabrication d'un orgue à tuyaux

 

 

orgue portatif orgued'église orgue électronique
orgue portatif

orgued'église

orgue électronique

 
Pour tester tes connaissances sur les bois
voici
Quizz sur les aérophones 1 Quizz sur les aérophones 2

Haut de la page

Suite...Les cordophones